Saint-Valentin : les diamants cachés dans des roses rouges, vendues par erreur, sont à rendre aux fleuristes dans les plus brefs délais.

Dans une commande spéciale pour la romantique Saint-Valentin, plus de 50 diamants avaient été placés dans des roses rouges par un grossiste du célèbre marché de Rungis, en région parisienne. Mais suite à une erreur involontaire d’un stagiaire de 3ème, les précieuses fleurs ont été envoyées un peu partout en France, en Belgique, en Suisse et au Luxembourg.

Marius a voulu célébrer la 50ème Saint-Valentin de son couple, de façon à la fois attendrissante et onéreuse. Le sémillant et vigoureux retraité avait commandé, et réglé, un énorme bouquet de 50 roses rouges dans lesquelles ont été placés 50 diamants de 50 carats. Les choses allaient pour le mieux, comme chaque année. Mais un sympathique et boudinet stagiaire de 3ème a semé la pagaille, malgré lui. “Faire bosser un gamin de 3ème, c’est complètement débile ! A la fin du collège, tu es un ado avec les hormones qui frétillent. Conséquence : tu as la tête ailleurs. Tu commences sérieusement à penser au sexe. Lors des pauses, tu joues aux jeux vidéo ou tu balances des conneries sur les réseaux sociaux. C’est logique, ce que je dis, non ? Alors, demander à un adolescent de gérer une boîte, c’est totalement inconscient. Déjà que les adultes ont du mal”, analyse le collégien fautif, qui ne peut être sanctionné du fait de la Convention des Droits de l’enfant de l’ONU, signée par la France. “Je peux même pas les foutre à la porte, ces crétins. Je connais leurs parents, à ces morveux. Il faut savoir qu’avoir un stage du collège, c’est plus dur à obtenir qu’un CDI. Résultat, ceux qui ont des mouflets passent par leurs réseaux d’amis ou professionnel”

“Sabrer le champagne

Son clément patron prend les choses avec philosophie. “Les couillons de politiques sont déconnectés de la réalité. Déjà qu’on a des centaines de taxes dans les pattes. Voilà maintenant qu’ils nous refourguent des petits jeunes, gentils certes, mais qui n’arrêtent pas de discuter et de faire des blagues à tout mon personnel”, confie le patron, tout en me conseillant de ne surtout pas boire le café au lait apporté aimablement par l’un des 3 stagiaires de son entreprise. “Ces petits couillons éjaculent dans nos tasses. Au début, ça nous a fait marrer, mais à la longue, c’est stressant. Avec eux, il faut tout être sur le qui-vive. Pareil pour la fois où ils ont fait croire à mes employés que j’avais clamsé d’une crise cardiaque. Le fait de voir tous mes salariés se poiler et sabrer le champagne, ça m’a pas fait rigoler, par contre, quand j’étais venu à 2 heures du matin pour bosser. Quand j’avais leur âge, j’en faisais aussi, des conneries, mais il y a des limites à la rigolade.

Publicité
Booking.com

“Saloperie de nombre 50. J’ai voulu frapper fort et je me retrouve avec une facture qui ferait s’évanouir un cadre supérieur, même avec tout le pognon qu’il gagne.  J’ai une très bonne retraite, mais quand même. En tout cas, je compte sur l’honnêteté des gens pour rendre ces foutus diamants, sinon je vais passer pour un con auprès de ma femme. Elle me traite de con tous les jours, mais là, ça va être mérité. Il me reste une semaine pour rattraper le coup. Comme elle a des pertes de mémoire, je lui ai fait croire que la Saint-Valentin de mes deux, c’est la semaine prochaine.

“Marié contre la mienne depuis 30 ans”

A l’heure à laquelle cet article a été rédigé, ce sont seulement 8 diamants qui ont été retrouvés et rendus aux fleuristes qui les leur avaient vendus les dispendieuses plantes, symbole de l’amour. Cela a cependant engendré quelques scènes de ménage. “T’as déjà essayé de reprendre un diamant à une gonzesse ? Non ? Et bien moi : oui. Purée ! C’est pire que de demander la garde de gosses lors d’un divorce. J’avais beau lui dire que c’était la commande de quelqu’un d’autre, elle a rien voulu savoir. Elle s’est enfermée dans la salle de bain durant près de 8 heures. J’ai fait une nuit blanche à parlementer. Les femmes sont têtues, c’est pas une légende urbaine. Ça a empiré quand je lui ai dit que ce sont les roses d’un retraité qui veut les offrir pour les 50 ans de mariage contre sa femme… euh, je veux dire avec sa femme. Moi, je suis marié contre la mienne depuis 26 ans, euh, je suis marié avec la mienne depuis 26 ans. Elle a gueulé en me demandant pourquoi je n’ai pas fait la même chose. En tout cas, je ne lui dis pas merci au petit vieux. Je comprends que les hommes âgés veulent profiter de leurs derniers instants de vie en claquant le pognon qu’il leur reste. Mais qu’ils pensent à nous, les hommes mariés qui ont encore plusieurs dizaines de Saint-Valentin à fêter à coups de cadeaux. Il n’y a vraiment plus de solidarité entre mecs menottés (mariés, ndlr), c’est injuste », se désole un cinquantenaire.

“Conneries de roses rouges de mes deux “

Les personnes qui retrouvent les diamants dans les roses rouges, reçues lors de la Saint-Valentin, sont priées de les rendre à leur fleuriste “au plus vite, sagement et sans pleurnicher”, selon l’Union des magasins de fleurs festives et mortuaires. « Put*** ! Je vais encore me farcir de ces put***s de roses rouges ! C’est vrai qu’on se fait du chiffre lors de la Saint-Valentin, mais je suis célibataire. Je peux te dire qu’un fleuriste célibataire, c’est la torture. Voir des connards amoureux défiler à la queuleuleu, avec un sourire à croire qu’ils ont gagné au Loto, ça m’énerve. Je ne suis pas jaloux, mais si, en fait. Il y a de quoi, bordel ! Il n’y a pas que leurs sourires malicieux qui me fout la haine. A croire qu’ils me narguent, ces connards ! Un autre truc qui me fout en rogne. C’est quand ils ont la gaule quand ils repartent avec leurs gros bouquets dans les mains. La gaule de la Saint-Valentin est plus volumineuse. Ca se voit à travers leurs pantalons. Normal, ces enfoirés savent qu’ils auront droit à la gâterie de luxe Premium, suave au début et fougueuse à la fin, après avoir offert leur put*** de bouquet de roses rouges, hyper chères. Conneries de roses rouges de mes deux ! J’en préférerais presque quand je vends des couronnes de fleurs de deuil. Avec toute l’empathie que j’ai pour les personnes endeuillées. Mais il faut me comprendre. Voir tout ce bonheur, ça me fout le cafard», confie un fleuriste parisien. J’en préférerais presque quand je vends des couronnes de fleurs de deuil», confie un fleuriste parisien.

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lepigramme.fr