Réforme des retraites : Delevoye, élu à la présidence du Medef, est remplacé par Attali et son “rêve de société sans retraite”.

Après avoir démissionné de son poste au sein du conseil d’administration de l’Ifpass, Institut de formation de la profession de l’assurance, mais également de la présidence du think-tank Parallaxe, le Haut-commissaire aux retraites, Jean-Paul Delevoye, a décidé de se tourner “à 100% dans le privé”, selon un courtier en assurances, “afin d’éviter tout nouveau quiproquo”.

Publié le 11.12.2019 – 13h31. Mis à jour à 13h45.

Delevoye, le “Monsieur Retraites” du gouvernement, a fait l’unanimité lors du congrès extraordinaire du Medef. Il a été élu à 100% des voix. “Jean-Paul est si charismatique. Il fera de grandes choses pour le monde de l’entreprenariat. Lui, il a tout compris du système. Il sait que nous sommes du côté de la vérité. La fonction publique n’est pas assez dynamique pour lui. C’est un bosseur, un vrai”, reconnaît une responsable du mouvement des riches patrons.

Publicité
Booking.com

Le travail, c’est la santé, après tout

Bien que pris au dépourvu, le gouvernement a décidé de nommer Jacques Attali, fervent humaniste, et tout autant aussi libéral, pour mettre en place la réforme des retraites et la fin des régimes spéciaux. “Un monde sans retraite, qui permettrait de travailler jusqu’à son dernier souffle, c’est pas beau ?, demande le Président du fan-club de Jacques Attali. Le travail, c’est la santé, après tout. Et puis, c’est quoi l’argent ? Juste du papier, rien de plus. On ne va pas laisser de la cellulose diriger nos vies. C’est pas important le pognon. Jacques l’a toujours dit, mais ce grand Monsieur est un incompris. Le travail est quelque chose de naturel“.

“Assurés de toucher le jackpot

Les assureurs du pays, dont certains, depuis leurs sièges dans les plus grands paradis fiscaux de la planète, sont aux anges. Ils ne s’attendaient pas à un tel revirement de situation. “Les miracles existent ! Je vous aime, vous, les français ! Pour fêter ça, on ne boira que du champagne français et on se gavera de foie gras Made in France, aussi, lors de la fête géantes que nous allons organiser en votre honneur, pour vous remercier du bien-être que vous nous procurerez, à nous, les assureurs. C’est ce que j’aime dans la politique. Un jour, t’es au fond du trou, car ton gars sûr s’est fait griller après un ‘oubli’ et le lendemain, on est assurés de toucher le jackpot. Ces cons (les travailleurs, ndlr) seront obligés de prendre une retraite complémentaire. Vive la France !“, crie à tue-tête le CEO d’un grand groupe d’assurance, tout en essayant de me faire un french kiss, tellement il est heureux de la nomination de Jacques Attali pour réformer les retraites.

“Plus la peine de continuer à manifester

Les fonctionnaires hésitent entre pleurer et hurler de colère. Ils sont nombreux à mordre dans leurs banderoles hostiles à la réforme des retraites du gouvernement, par désespoir. “Là, je crois que la lutte est finie, pour de bon. Même avec un puncheur comme Philippe en face, on avait espoir qu’il jette l’éponge. On a fait reculer des gouvernements précédents pour moins que ça. Mais Attali ?, impossible. Il ne reculera jamais. Je crois que ce n’est même plus la peine de continuer à manifester. Ce type est trop libéral pour céder”, se désole un responsable syndical, accessoirement fonctionnaire dans les transports.

Même son de cloche dans le privé. “Je suis à 3 ans de la retraite. Je dois remplir un papier ou bien de continue à bosser jusqu’à ma mort ?”, demande un ouvrier.

“La retraite à 70 ou 80 balais

Les régimes spéciaux “touchent à leur fin”, selon un courtier en assurance. Il précise que les fonctionnaires verront “leurs retraites réduites à zéro”, à moins qu’ils prennent une complémentaire retraite qui “coûte la peau des fesses”. Il conseille aux fonctionnaires de prendre les mesures adéquates, car “ce n’est pas quand ils seront à la retraite à 70 ou 80 balais qu’ils pourront mettre du fric de côté”.

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!