Immobilier – Paris : les prix des appartements situés dans les catacombes, les anciennes carrières et les égouts désaffectés flambent.

Est-ce le moment d’acheter l’un des nombreux appartements situés dans les catacombes ? Nos experts immobiliers nous donnent leur avis.

Alors que les tarifs au mètre carré des biens situés au-dessus du niveau de la Seine n’augmentent que de 25% par an, “une hausse normale pour une ville de bourges”, selon un riche agent immobilier parisien, les prix des biens qui se trouvent dans les pittoresques catacombes de la capitale atteignent des niveaux jamais atteints dans l’histoire de la pierre française.

A cause des manifestations, les propriétaires préfèrent aller vivre en province, ou pire, dans une banlieue cossue de l’Île-de-France. Résultat, ils vendent leurs biens. Ils sont rares à le louer, car il est très difficile de faire sortir un mauvais payeur. Saloperies de droits de l’Homme de mes deux. Si tu savais le nombre de commissions qui me sont passées sous le nez à cause de ces connards de locataires qui ont des difficultés à régler leurs loyers”, se désole, tout en pleurant, le gérant d’une agence immobilière.

Publicité
Booking.com

J’ai vendu mon 80m² dans l’heure

Face à la pénurie de biens, nombre d’acheteurs ont préféré se rabattre sur les appartements et duplex situés dans les historiques catacombes. “Bien atypique que j’ai mis dans l’annonce. Tu m’étonnes qu’il est atypique ! Les rats qui squattaient chez moi sont atypiques, et pour de vrai. Depuis que je suis né, je n’ai eu que des hamsters et des poissons rouges, moi. Je dois être l’un des seuls à ne pas être rebuté par les rats. J’ai vendu mon 80m² dans l’heure après voir mis l’annonce sur internet“, se réjouit un vendeur, qui a fait une plus-value de 600%.

“Hyper calme, par rapport à la surface

Malgré le très fort taux d’humidité et le très faible taux de luminosité, les prétendants à l’achat sont nombreux à faire la queue dès qu’un bien, situé dans les catacombes parisiennes, est proposé par les agences immobilières parisiennes. “Je sais que l’immobilier ne rentre pas dans tes activités, mais si tu connais quelqu’un qui veux un appart sur les Champs Elysées, j’en ai plus d’une vingtaine de dispos. Ça va du studio au 6 pièces. Les prix varient entre 20.000 et 180.000 euros. Celui de 6 pièces est à 180.000 euros, il est cher, je sais. Malgré les manifestations hebdomadaires, le proprio ne veut pas baisser le prix. J’ai eu beau lui dire de faire une remise, il ne veut pas. Normal, il vient de vendre un autre de ses appartements, avec vue sur la Place de la République, pour 120.000 euros. Un 5 pièces qui part à ce prix-là, ça te laisse de la marge pour vivre quelques années. Pour en revenir aux catacombes, les prix explosent. Il faut reconnaître que c’est hyper calme, par rapport à la surface. Les habitants ne voient pas une seule manifestation, pas un seul casseur. Là-bas, ils ne risquent pas de se prendre un projectile en caoutchouc renforcé et perdu en pleine face lancé par un LBD“, fait savoir une commerciale en immobilier. lancé par un LBD“, fait savoir une commerciale en immobilier.

“L’embarras du choix

“J’ai réussi à trouver un 3 pièces dans les catacombes pour vraiment pas cher. C’est un miracle. Un autre miracle : ma banque m’a donné un crédit directement. Normal, elle sait qu’elle sera remboursée à 100%, même si je clamse demain. Juste avant de signer le contrat de crédit, mon banquier m’a fait des piqûres contre la rage et une dizaine d’autres maladies qui peuvent être transmises par les rats. Les gens se marrent en filmant avec leurs smartphones les rats qui courent comme des cabris. Oui, c’est sympa et rigolo. Mais ces bestioles peuvent contaminer les humains avec la leptospirose, la salmonellose, la peste bubonique, la tularémie, la fièvre d’Haverhill, la méningite ou la jaunisse infectieuse. Ils peuvent refiler des hantavirus, aussi. Je ne sais pas ce que c’est, mais ça n’a pas l’air sympa comme truc. Moi, je me méfie des maladies qui contiennent le terme ‘virus’. En général, ça promet rien de bon, à part aller draguer les infirmières à l’hôpital, à travers la vitre blindée d’une chambre à compression négative. Mais le pire de tout ça, c’est que les rats peuvent refiler des vers solitaires. C’est pourquoi mon banquier a préféré me faire les piqûres dans son agence, sans attendre. C’est une assurance pour son organisme, qu’il m’a dit, mon banquier. Je savais que les postiers faisaient des picouses, vu que c’est une autre attribution que le gouvernement leur a ordonné de faire, en plus de vendre des assurances de logements ou de sociétés, des complémentaires santé, de la prévoyance, de l’assurance vie, des téléphones, des crédits, de l’épargne, de l’électricité, du gaz, de l’eau potable, du baby sitting, de la garde de personnes âgées, de la podologie, de l’aide aux devoirs pour les mioches et d’autres trucs que j’ai oublié. Il y en a tellement. Ils ont l’embarras du choix, les veinards. La routine, ils ne savent pas ce que c’est”, confie un nouveau propriétaire, les bras chargés de déshumidificateurs haute puissance.

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!