La loi instaurant le SMIC à 600 euros net votée pendant la diffusion de Mask Singer.

Alors que les yeux de millions de téléspectateurs français étaient rivés sur leurs écrans à regarder les prestations des chanteuses et chanteurs masqués, le gouvernement en a profité pour baisser le montant du salaire minimum. Un époustouflant cas d’école politique, jamais vu dans les annales de l’Assemblée nationale.

Publié le 15.11.2019 – 23h03mn. Mis à jour à 23h25.

La désormais mythique émission de téléréalité Mask Singer, durant laquelle des célébrités chantent en portant un déguisement, a créé, sans le vouloir, un bouleversement inédit dans l’histoire française. Profitant du cerveau indisponible aux questions sociales des citoyens, le gouvernement a fait voter la loi réduisant le SMIC à 600 petits euros par mois. “Il nous a fallu uniquement le vote du seul parlementaire de la majorité présent à l’Assemblée nationale ce soir. C’est le seul qui n’a pas de télévision. Il préfère la lecture. Tous nos élus de la majorité et tous les parlementaires de l’opposition étaient devant leur poste à regarder l’émission Mask Singer. J’étais sceptique quant à la qualité de cette émission. Mais il faut reconnaître que là, Mask Singer est géniale ! On en a profité. C’est légal. Constitutionnellement, y’a rien à redire. Bientôt, ça va être de notre faute si tout le monde regarde cette émission ! La prochaine fois, que les gens fassent attention. De toute façon, c’est voté”, fait savoir un parlementaire de la majorité.

Publicité
Booking.com

“Elle cartonne cette émission”

Les représentants des partis de l’opposition sont injoignables au moment où cet article est rédigé. Ils ont tous éteint leurs smartphones. “Il n’y a pas à chercher. Tout le monde éteint son téléphone dès que Mask Singer. Elle cartonne cette émission”, prévient un membre du sage CSA.

Chut ! L’écureuil va chanter !

Reste maintenant à savoir comment les smicards prendront cette nouvelle. “Quoi ? Il a quoi le SMIC ? Bon, on en parle après. L’émission n’est pas encore finie. Je te contacterai plus tard. Dès la fin de l’épisode de ce soir de Mask Singer, je dois revoir l’émission d’aujourd’hui et j’ai encore des replays à revoir. On s’appelle. Chut ! L’écureuil va chanter ! Me fais pas chier avec tes questions sur le SMIC. Je raccroche ! Bye !“, me précise gentiment un smicard.

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!