Ligue des Champions : Neymar placé en quatorzaine pour avoir échangé son maillot avec un joueur de Leipzig.

Avec l’euphorie d’une qualification en finale de la prestigieuse Ligue des Champions, des joueurs du PSG se sont échangé leurs maillots en fin de rencontre avec ceux de Leipzig. Ne plaisantant pas avec les risques de contamination qui pourraient mettre en péril les contrats de sponsoring et la billetterie des stades, la lucrative UEFA a instauré les premières sanctions. Explications.

Historique. Pour la première fois de son histoire, l’équipe de football masculine du Paris Saint-Germain a validé sa place en finale de la convoitée Champions League. Après une victoire aisée par 3 buts à 0, les joueurs de la capitale française ont échangé accolades, mais également tenues. “Voilà à quoi ça sert de marteler des milliers de spots visant à sensibiliser les gens sur les risques d’une contamination au coronavirus : à rester à l’isolement pendant une finale de Champions League”, se désole un fan parisien, qui hurle sa joie de la qualification sur les luxueux Champs-Élysées parisiens.

“Verdammt !”

Ainsi, le talentueux joueur brésilien du PSG s’est vu placé en quarantaine après avoir échangé son maillot avec un joueur de l’équipe allemande de Leipzig. “Verdammt ! (zut, ndlr). C’est vraiment pas de chance, explique un membre du staff de Leipzig. Ce n’est pas sanitaire d’échanger son maillot, mais c’est compréhensible. Tous les joueurs sont admiratifs de la carrière et des prouesses footballistiques de Neymar. Même les directeurs des équipes adverses.”

Publicité
Booking.com

“Neymar aura sa médaille si le Paris Saint-Germain remporte la Champions League. Nous la désinfecterons avant de la lui remettre lors de sa quatorzaine”

Même son de cloche de la part des cadres de la richissime UEFA. Ils ne comprennent pas ce qui a pu passer par la tête des joueurs à se permuter leurs maillots après le coup de sifflet final. “Nous savons être compréhensifs, mais il y a des limites. Nous fermons les yeux quand les joueurs se serrent dans les bras comme quand on est bourrés en soirée, mais les maillots : c’est la goutte d’eau qui fait déborder la gourde. Nous ne pouvons pas nous permettre de rater une saison de Champions League, sinon nos sponsors iront filer leur pognon aux organisateurs de catch. Aux USA, coronavirus ou pas, de nombreux états continuent d’autoriser les combats de catch. Leurs put***s de stades sont pleins à craquer, les enfoirés ! Nous, en Europe, nous n’avons pas Trump et certains Républicains qui interdisent les gestes barrières. Résultat : comme des cons, nous en sommes réduits à diffuser des chants de supporters dans les enceintes des stades. Je rassure le PSG et ses fans : Neymar aura sa médaille si le Paris Saint-Germain remporte la Champions League. Nous la désinfecterons avant de la lui remettre lors de sa quatorzaine”, console un trader de l’UEFA.

Ainsi, le prodigieux Neymar a été mis en quarantaine, ou plutôt en quatorzaine, afin de vérifier s’il n’a pas été contaminé par le covid. “Oje ! (Ouh la la, ndlr). C’est une catastrophe sans nom. Comment je vais faire sans Ney (Neymar, ndlr) ? Pour une fois que j’avais Di Maria, Marco (Verratti, ndlr), le bolide (Mbappé, ndlr) et Ney ensemble. Il y a bien Choupo-Moting, certes, il rend de très grands services à l’équipe. Mais comment je fais maintenant sans Neymar ?”, demande Tuchel, le coach du PSG.

“Si un seul joueur du Bayern demande un maillot, ou ne serait-ce qu’un protège-tibias ou un slip, à Dembélé, Aouar, Depay, Cornet, Caqueret, Lopes ou aux autres joueurs lyonnais : il sera interdit de restaurant gastronomique à Lyon à vie”, prévient un Chef-cuisinier de l’OL.

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!