100 euros aux touristes en Charente : l’Allemagne, la Hollande et l’Espagne ripostent en offrant des bons-cadeaux pour “se divertir” dans les boîtes à strip-tease ou les maisons closes.

Tout de suite après la mise en place du “Plan Attractivité” lancé par les sœurs départementales, mais concurrentes économiquement, de Charente, l’Allemagne, la Hollande et l’Espagne ont réagit de manière “assez spectaculaire”, selon le consultant Tourisme sexuel de lepigramme.fr, diplômé en psychologie affective et spécialisé en addictions. Analyse.

Publié le 29.05.2020 à 23h59mn. Mis à jour le 30.05.2020 à 00h08.

Ne voulant pas rater le coche, la Charente et la Charente-Maritime ont pris le taureau par les cornes afin de diriger les touristes nationaux et internationaux vers leurs charmants et paisibles territoires. Ainsi, elles offriront des chèques de 100 euros par visiteur.

Publicité
Booking.com

“Maîtrise de 20 langues vivantes et 5 langues mortes”

“Il y a quand même des conditions. Nos touristes, s’ils veulent le jackpot, devront séjourner au moins deux nuits à l’hôtel, manger dans un restaurant traditionnel et visiter un monument de notre beau département. Les bars ne comptent pas comme site culturel. Un petit malin a tenté de me faire le coup ce matin. Il est arrivé bourré dans mon bureau en hurlant ‘Je veux mon chèque ! Mon pognon !’. Ça a été difficile de lui faire comprendre qu’il devra visiter l’un de nos musées, au minimum. Oui, c’est le mec qui hurle, dehors. Le reporter de lepigramme.fr, tu me rendras service si tu pouvais aller lui expliquer. Moi, avec toute ma patience, ma diplomatie et ma maîtrise de 20 langues vivantes et 5 langues mortes, je n’y suis pas arrivé”, se désole un responsable de l’office de Tourisme de Charente-Maritime.

D’autres départements français ont emboîté le pas, offrant également chèques et produits du terroir, comme nous l’avions publié en exclusivité sur lepigramme.fr (article ici). Cependant, une contre-offensive économique est apparue de l’étranger. Concurrence économique oblige, le gouvernement allemand offrira également une récompense aux touristes qui visiteront la nation de la bière.

“Chèque-cadeau de 500 euros”

“Ach ! Ça rappelle le bon vieux temps ! On va vous écrabouiller, les französisch (français, ndlr). Oui, cette compétition me remémore la bénie période d’avant-confinement, quand nos pays se livraient une âpre concurrence industrielle. Mais je ne suis pas pessimiste, bien au contraire. A la fin, ce sont les allemands qui gagnent, comme au foot. Je ne veux pas remuer le couteau dans la plaie, mais rappelez-vous le siècle dernier, en 1982 et 1986, lors des coupes du monde. Ça sera pareil lors de cet été et de tous les autres. Vous avez votre bon vin, vos millésimés champagnes, vos exquises truffes, vos savoureux fromages et vos plantureuses putes de luxe habillées en vêtements de marque, certes. Mais nous, nos prostituées, elles sont en tenue légère et affriolantes dans les accueillantes maisons closes. Les clients ne se font pas dessus avant de rentrer. C’est parfaitement légal chez nous. Nous n’avons même pas besoin de publicité pour en faire la promotion. C’est comme pour nos voitures. Les clients viennent d’eux-mêmes, sans spots télé, sans blabla inutile. Pas comme pour vos marques de voitures. Sans rien faire, on en vend 1.000 fois plus que vous. Vous, les mangeurs de grenouilles, vous vous vantez d’être le pays des services, mais vous avez fortement tort. Les services sexuels, nous sommes les leaders dans le secteur. Industrie ou services, nous vous battons à plate couture. Nous sommes trop forts pour vous. La raison ? Votre romantisme, peut-être. Nous, on est peut-être moins romantiques et bavards, mais avec le chèque-cadeau de 500 euros qu’on va donner aux touristes : on fera le plein de visiteurs et sans fioritures, comme d’habitude. Nos boîtes à strip-tease et nos maisons closes seront pleins à craquer. Pour nous, les maîtres-mots sont rigueur et efficacité, comme toujours et dans tout. Il est hors de question de laisser un secteur comme la prostitution dans la pleine anarchie”, souligne le responsable du service “Produit sexuel”, du ministère allemand du Tourisme.

“Le pays du romantisme”

“L’Allemagne n’est pas la 4ème puissance mondiale par hasard. Ils vont droit au but, eux. C’est pas comme nous, s’offusque un tourisme français qui a dû annuler ses vacances à Pattaya en raison de l’épidémie de Coronavirus. Il faut dire que c’est l’hypocrisie totale en France. Il faudrait savoir ! Nous sommes le pays du romantisme et on risque une très grosse prune si on tire un coup avec les gentilles dames sensuelles, qui proposent aimablement leurs charnels services sur les sites internet ou dans certains quartiers comme Strasbourg Saint Denis, Pigalle, Boulevard de Clichy, Étoile, Avenue Foch, Belleville, Boulevard Ney, Château-Rouge, Place Dauphine, Boulevard des Maréchaux, Boulevard Carnot, Cours de Vincennes, Porte Saint-Martin, les mythiques fourgonnettes du Bois de Boulogne ou de celui de Vincennes, Porte Dauphine ou dans l’un des 300 salons de massage de la capitale soupçonnés de livrer des services de prostitution, ainsi que dans les palaces de la capitale. Mais attention, je ne suis pas spécialiste en la matière, je précise. Ah oui, il y a la rue de Budapest. Mais ça fait très longtemps que je n’y suis pas allé (long silence gêné). Mais je ne m’y connais pas du tout en prostitution. Dis-le bien dans ton article.”

“Nos maisons closes sont grandes ouvertes”

Ainsi, le mastodonte allemand va offrir des bons d’achats de prestations érotiques et sexuelles. Pour les clientes et clients intéressés, il leur suffira de demander les chèques-cadeaux dans l’une des nombreuses agences de promotion du tourisme. “Les portes embuées de nos maisons closes sont grandes ouvertes à tous les touristes, qu’ils soient français ou étrangers. Pareil pour nos luxueux et aguichants établissement de strip-tease. Dans les bars et boîtes de strip-tease, c’est pas touche, par contre. Il faut toucher, mais uniquement avec les yeux. Les strip-teaseurs et les strip-teaseuses ne sont pas des putes, avec tout le respect que j’ai pour les personnes qui se prostituent. Pour les étourdis et les pressés qui n’ont pas eu la patience de faire un détour dans l’une de nos agences, il leur suffira de donner une facture et ils recevront un chèque de 500 euros sous 48 heures après réception de la demande”, indique la secrétaire d’État allemande en charge de la promotion touristique.

“Mater les chippendales ou les strip-teaseuses”

Le gouvernement espagnol n’est pas en reste. Une vaste campagne marketing, visant à attirer le plus de touristes dans la péninsule ibérique, a été mise en place. “Caramba ! On ne laissera pas passer cet été sans avoir fait venir au moins 50 millions de touristes. Cet hijo de putana de Coronavirus ne nous la mettra pas bien profond. L’an dernier, 83,7 millions de touristes ont visité notre pays. Ce début d’année, c’est la dégringolade. On nous a porté l’œil, c’est sûr. Mais on va se refaire. On distribuera des bons-cadeaux pour mater les chippendales ou les strip-teaseuses, ou bien pour faire l’amour dans les maisons closes, à l’intention de toutes celles et ceux qui visiteront notre magnifique pays”, promet un responsable du département “Marketing touristique”, du ministère espagnol du tourisme.

“On donnera aussi de l’herbe aux touristes”

Même son de cloche chez son homologue néerlandais. Des bons-cadeaux pour “passer du bon temps touristique” dans les maisons closes des Pays-Bas ont commencé à être distribués. “T’as pas des feuilles, mec ? Oui, on fera ton interview. Avant ça, dégustons de la bonne weed (herbe, ndlr). C’est la nouvelle collection été. Il paraît qu’elle relaxe un max. On donnera aussi de l’herbe aux touristes. Je préfère le dire maintenant, car j’oublie après avoir fumé. Dans l’imaginaire collectif, notre nation est l’autre pays du fromage, oui, mais pas que. Il y a le sexe tarifé et les herbes médicinales, également”, explique un fonctionnaire du ministère hollandais du tourisme.

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!